• 02 32 59 33 89
  • abcgroupe@abcgroupe.info
  • 50 Rue du Bout des Jardins - 27100 Le Vaudreuil

Quelle version de Windows utiliser au bureau ?

Lancée depuis juin 2021, la dernière version du logiciel d’exploitation Windows peine à s’imposer dans les entreprises. Pour vous donner toutes les clés, l’équipe ABC Informatique revient sur cette onzième mouture et son arrivée progressive au bureau.

Que ce soit dans le quotidien avec nos équipes, dans vos locaux, par mail ou via notre support, nous sommes mobilisés pour que vous puissiez travailler dans les meilleures conditions. Pour notre blog, c’est la même envie qui nous anime : vous informer et vous donner les clés pour comprendre l’informatique. Notre but ? Que ce soit l’outil de votre performance et surtout pas un frein pour votre activité.

Loin d’être un échec pour Microsoft, l’arrivée de cette mise à jour est très timide. Cette édition est arrivée sur une période d’incertitude liée à la pandémie mondiale, mais en 2022, on constate toujours que le monde de l’entreprise n’est pas encore prêt à opérer ce changement.

Windows est, sans conteste, le système d’exploitation le plus utilisé que ce soit au bureau ou à la maison. En septembre 2021, StatCounter et Statista affichaient une présence de la solution de la firme de Redmond sur plus de 70 % des postes devant des concurrents comme Apple ou Linux.


À bientôt un an de la sortie officielle de Windows 11, on revient sur la situation actuelle pour répondre à la question qui brûle les lèvres de beaucoup de collaborateurs :

Dois-je passer sur Windows 11 ?

Pour répondre en un mot : NON. Du moins, pas encore.

Il va falloir s’armer de patience pour que ce Windows fasse partie d’un environnement de travail stable. L’équipe d’ABC Informatique vous donne 3 raisons pour comprendre le sujet.

Les machines encore inadaptées

La société de gestion américaine Lansweeper a publié une étude mettant en avant un chiffre important à prendre en compte. En se basant sur plus de 60 000 entreprises qui détiennent environ 30 millions d’appareils, il apparaît que seuls 44 % des postes sont éligibles à recevoir la mise à jour automatique vers Windows 11. En effet, la nouvelle édition est gourmande en RAM et peut très rapidement submerger les postes actuels. Il en va de même pour les machines virtuelles qui sont aussi peu nombreuses à pouvoir supporter la version la plus récente. Un changement d’OS devient alors un enjeu tout autre : celui du renouvellement des machines.

Les logiciels métiers pas encore pris en charge

Au-delà des recommandations matérielles se pose aussi le problème des logiciels métiers et leur compatibilité avec le système d’exploitation. Depuis la mise à disposition de l’OS vers les utilisateurs, les équipes de Microsoft se veulent rassurantes et indiquent qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir au sujet de la compatibilité des applications. Malheureusement, encore aujourd’hui, les éditeurs n’ont pas encore eu les ressources pour mettre pleinement à niveau des outils au centre de l’activité de nombreuses entreprises. Passer à Windows 11 est encore trop souvent synonyme de nombreuses incompatibilités qui deviennent des freins au quotidien.

L’interface revisitée

Dans les cas où les machines sont tout aussi compatibles que les applications métiers, il reste un dernier élément à mettre au point : l’utilisateur. Fort de son aspect technique, Windows 11 est aussi une mise à jour esthétique qui pourrait bouleverser les habitudes de nombreux utilisateurs. Outre l’aspect principal de la traditionnelle barre d’état, de multiples nouveautés visuelles font leur apparition. Passer à Windows 11 devra, pour certains, se faire en parallèle d’une action de formation pour avoir toutes les cartes en jeu pour tirer profit de ce nouveau millésime.

Puis-je rester sur Windows 10 ?

Oui. On vous dit pourquoi.

Aujourd’hui, ce que les anglophones nomment la « Windows 11 Readiness » (comprenez la possibilité de passer immédiatement à la version la plus récente) est loin d’être démocratisée. C’est un processus qui s’inscrit sur le long-terme. Dans son rapport The State of the Digital Experience, l’entreprise Riverbed met d’ailleurs en lumière le fait que ce processus pourrait engager les entreprises sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

Pour les raisons que nous venons d’exposer, Windows 10 reste la version la plus adaptée au quotidien des entreprises. Stable, connue et reconnue, elle sera encore la version la plus répandue pendant encore quelques années. Pour preuve, Microsoft assurera un support pour cette version jusqu’en octobre 2025 et, évidemment, ABC en fera de même !

Et Windows 7 alors ?

Il faut l’abandonner au plus vite !

Même s’il est encore populaire, ce Windows n’est plus prise en charge par le support des équipes de Bill Gates. Elle fonctionne encore sur les postes où elle est installée, mais elle ne profite plus des mises à jour de sécurité et autres correctifs. Aujourd’hui, les postes qui utilisent encore cet OS sont de véritables failles de sécurités qu’il faut refermer pour éviter les mauvaises surprises.


Pour aller plus loin

Toute l’équipe d’ABC Informatique est à vos côtés pour vous conseiller et vous guider pour faire de l’informatique un atout pour votre activité. Audit, conseil, mise en place de solution et gestion de parc font partie de notre quotidien. Si vous avez des questions, nous restons à votre écoute pour accompagner le quotidien de votre entreprise.

Bien évidemment, ABC Informatique reste à vos côtés pour vous accompagner dans le passage vers Windows 11 dans les meilleures conditions.

Recherche